Achat voilier ''weekender''

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Achat voilier ''weekender''

Message par Shaggy44 le Dim 30 Oct - 10:54

Bonjour à tous, 

Je regarde tranquillement des petits voiliers de style sandpiper 565 (relativement petit, mais avec une cabine, facile à transporter d'un plan d'eau à un autre). J'aimerais avoir un peu plus gros par contre, le but étant de pouvoir partir le samedi matin sur l'eau et de revenir le dimanche soir. Je me posais donc la question à savoir quel modèle serait le mieux selon vous. Il s'agira de mon premier voilier. Je sais qu'il est impossible de tout avoir dans le même bateau, mais j'aimerais un bateau relativement performant mais dans lequel la cabine est assé grande pour coucher 2 adultes. Aussi, un point important est de pouvoir le rentrer et ressortir de l'eau facilement car je le ferai au 2-3 fds. Je prévois aller principalement dans les laurentides au début (lac des iles à st-aimé-du-lac-des-iles, lac allard à lac-saguay, lac de l'achigan à st-hippolyte). Une quille rétractable est donc de mise à mon avis.

Merci de vos commentaires.  Very Happy

Shaggy44

Messages : 2
Date d'inscription : 30/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Régis le Dim 30 Oct - 15:38

Pour le choix d'un dériveur en fonction de ton plan de navigation, le Sand-Piper, Sirius 21, Tanzer 22 (dériveur lesté), O'Day 22, Catalina 22 seraient O.K.

   Tous ces voiliers sont dériveur soit intégral ou lesté.  Tu peux donc t'échouer, (ou presque si tu veux ne pas égratigner ta coque) et marcher sur  la plage avec de l'eau en bas des genoux.

    Si tu veux vivre-à-bord la fin de semaine, je regarderais vers un dériveur intégral  plus spacieux, trailerable,  beachable, flexible, comme par exemple, le MacGregor 26 M ou X. Tu auras une toilette fermée.  La toilette fermée, c'est SUPER IMPORTANT.   Demande à ton équipière.

Maintenant, pour le sortir de l'eau aux deux ou trois semaines, tu dois savoir ceci.  Mâter un bateau trailerable est certes une partie importante de la tâche, mais n'oublie pas qu'il faut aussi installer les voiles, les écoutes et la baume .  En plusse, entrer le bateau  dans son trailer n'est pas toujours facile, surtout s'il vente.  C'est une opération stressante qui se fait de préférence à l'aube, avant que le vent se lève.  Ça ne marche jamais comme prévu.  Pour un Mac, la mise-à-l'eau et l'armement prennent une petite journée.  Même chose pour la sortie de l'eau.


Tu peux sortir ton bateau de l'eau dans son trailer sans le désarmer et revenir au même lac la semaine suivante. Ça oui.  Mais le mettre sur la route aux deux ou trois semaines, oublie ça.  Tu vas le vendre assez vite.

Régis

Messages : 4293
Date d'inscription : 04/01/2011

http://www.hergevoileetpassion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par PJ le Dim 30 Oct - 15:46

Que dis-tu du Edel, il semble correspondre à ton programme.

http://sailboatdata.com/viewrecord.asp?class_id=6036

PJ

Messages : 2097
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Régis le Dim 30 Oct - 18:28

Bon voilier le Edel mais plus rare quee de la merde de pape au quebec. Dans le même style Le O'Day 25 et 26..... vraiment plus facile à trouver. Mais le Mac est plus léger et plus facile à remorquer.

Régis

Messages : 4293
Date d'inscription : 04/01/2011

http://www.hergevoileetpassion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par acrylicow le Dim 30 Oct - 19:39

moi je cherchais un peu la même chose que toi pour pratiquement les mêmes raisons, mais sans vouloir le sortir aussi souvent que toi, j'ai acheter Tanzer 7.5 quille longue 32 pouces tirant d'eau.

acrylicow

Messages : 15
Date d'inscription : 24/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Régis le Dim 30 Oct - 20:24

Bon compromis ......

Régis

Messages : 4293
Date d'inscription : 04/01/2011

http://www.hergevoileetpassion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Shaggy44 le Dim 30 Oct - 20:40

Régis a écrit:Pour le choix d'un dériveur en fonction de ton plan de navigation, le Sand-Piper, Sirius 21, Tanzer 22 (dériveur lesté), O'Day 22, Catalina 22 seraient O.K.

   Tous ces voiliers sont dériveur soit intégral ou lesté.  Tu peux donc t'échouer, (ou presque si tu veux ne pas égratigner ta coque) et marcher sur  la plage avec de l'eau en bas des genoux.

    Si tu veux vivre-à-bord la fin de semaine, je regarderais vers un dériveur intégral  plus spacieux, trailerable,  beachable, flexible, comme par exemple, le MacGregor 26 M ou X. Tu auras une toilette fermée.  La toilette fermée, c'est SUPER IMPORTANT.   Demande à ton équipière.

Maintenant, pour le sortir de l'eau aux deux ou trois semaines, tu dois savoir ceci.  Mâter un bateau trailerable est certes une partie importante de la tâche, mais n'oublie pas qu'il faut aussi installer les voiles, les écoutes et la baume .  En plusse, entrer le bateau  dans son trailer n'est pas toujours facile, surtout s'il vente.  C'est une opération stressante qui se fait de préférence à l'aube, avant que le vent se lève.  Ça ne marche jamais comme prévu.  Pour un Mac, la mise-à-l'eau et l'armement prennent une petite journée.  Même chose pour la sortie de l'eau.


Tu peux sortir ton bateau de l'eau dans son trailer sans le désarmer et revenir au même lac la semaine suivante. Ça oui.  Mais le mettre sur la route aux deux ou trois semaines, oublie ça.  Tu vas le vendre assez vite.

Merci pour la réponse qui sincèrement semble très honnête. En fait, après vérification le macgregor semble être un bateau beaucoup plus confortable et ce pour à peine plus cher qu'un sand-piper. Cependant, si cela prend réellement une journée pour le préparer et presque de même pour le sortir de l'eau, on oublie l'idée de le remorquer à chaque jour. Reste à voir si je vais ''préferer'' cette option ou celle de reste sur un seul lac par été. 

Merci beaucoup!

Shaggy44

Messages : 2
Date d'inscription : 30/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par PJ le Dim 30 Oct - 21:15

J'ai rencontré beaucoup de Edel au Québec et ils naviguent sur le fleuve, ça semble de bons petits bateau. Plus adaptés que les autres mentionés à ton programme. Ce n'est pas nécessairement le modèle du lien que j'ai fourni, il y a un 22 pieds.

PJ

PJ

Messages : 2097
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Le tango le Dim 30 Oct - 21:24

Ube journée pour mettre a l'eau ou sortir de l'eau un Mac??? 
WOW....vous n,en avez pas eu câ se voit tout de suite!!!!!!!!

J'ai un Mac et la mise a l'eau incluant le mâtage, l'installation de la baume et des voiles et des cordages me prend 2h SEUL, alors a deux c,est encore moins long. idem pour le sortir de l'eau et le mettre pret a prendre la route.

Il y a des limites a rabaisser les Macs. Ayez un peu de décense la quand même.

Le tango

Messages : 37
Date d'inscription : 16/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Régis le Lun 31 Oct - 7:29

« Mes salutations Tango, Voici un bout de texte publié par mon ami Michel qui explique  pourquoi ça prend plus de deux hrs  si on tien compte de tous les éléments.
  Michel :
 J'ai eu durant quelques années, un Mac 26 M.  Je l'ai adoré, c'est le week-ender idéal en eau douce.  J'ai maintenant un Alubat Ovni 33 de 35 pieds.

[size=34]Alors voici la routine du printemps:  installer la girouette avec son Duck Tape pour ne pas qu'elle glisse sur l'antenne en bas de  la rampe, sécuriser le mât sur son support, pinner le trailer, aller à la rampe de mise-à-l'eau.  Reculer et mettre à l'eau.  On est à l'eau à 08 h 30.  Le trailer revient chez-moi sans moi.  Se mettre à l'ancre.  Remplir le ballast.  Mettre la dose de chlore à piscine dans le ballast.  Sortir les défenses.  Aller chez-moi à quai, accoster, s'attacher.  Il est [url=calendar:T1:9:30]9:30[/url] hres.  Détacher les amarres et attaches du mât.  Dépinner le mât du balcon.  Reculer le mât pouce par pouce sans briser les haubans enroulés et les drisses qui y sont accrochés.  Bien prendre son temps; tout bien voir, ne pas forcer.  Attacher les bouts qui empêchent le mât de pivoter vers l'arrière et se mouiller la tête.  S'asseoir sur le pied du mât et le mettre dans son socle.  Rentrer la bolt, et c'est pas toujours évident, surtout si les huileux font de la vague.  Installer les petits haubans temporaires de mâtage.  Installer le système de mâtage à winch et levier.     C'est l'heure du sandwich du midi.[/size]

Installer les haubans.  Ne pas échapper les pinnes à l'eau.  Prendre un bon respire et wincher.  Au début, faut aller vite, le mât balotte, retenu seulement par les petits haubans de mâtage.  Attention de ne pas échapper l'enrouleur.   À mesure que le mât se soulève, les vrais haubans se mettent à travailler et le tout se raffermit.  Installer l'enrouleur.  Connecter les fils du bas du mât:  VHF, feu de mouillage.  Tester avec la garde-côtière.  Enlever le système de mâtage.  Pause:  tout a bien fonctionné.

Installer la baume, l'accrocher à la balancine.  Installer les voiles, et le lazy-jack.

Le soleil se couche.

Au l'automne, c'est pareil, mais à l'envers, sauf qu'il faut plier les voiles la veille, sinon c'est trop long.


J'ai adoré mon Mac, vraiment.  Mon programme de navigation a changé, je rêve au Pôle Sud:  ma chatonne veut que j'aille chercher un Pingouin Empereur pour lui tenir compagnie.  Salutations, mon ami!   Vive les Macs

Régis

Messages : 4293
Date d'inscription : 04/01/2011

http://www.hergevoileetpassion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par namor41 le Lun 31 Oct - 8:32

J'avais un Mistral T21 et ça nous prenait environ 3h, à deux, sans se presser.  On mâtait avant de mettre à l'eau.

Daniel

namor41

Messages : 9
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Régis le Lun 31 Oct - 10:18

C'est vrai que ça se fait en quelques hrs, mais Michel nous fait une description plus complète de l'opération avant d'être totalement libre de faire route.  C'est certain que juste mâter prend pas la journée ça dépend de quoi on parle. J'ai eu un petit Lys 17 dériveur intégrale et tout compter  partir de la maison,  mâter, mise a l'eau. Amarrage au ponton, aller remiser la remorque, revenir à la marina, installer les voiles et autres gusgus c'était un avant midi complète. Et c'était juste un 17 pieds sans ballast d'eau à remplir et tout or ce qu'avance Michel est plus réaliste.

Régis

Messages : 4293
Date d'inscription : 04/01/2011

http://www.hergevoileetpassion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Le tango le Lun 31 Oct - 15:48

Désolé Régis mais sur ce point tu as tort.

1. si le gars inclut le voyage entre chez lui et le débarcadere en auto puis a moteur sur le voilier, on parle pu de matage. Piner un traileur prend pas une heure si on sait conduire.
2. sur terre c,est plus stable que sur l'eau, donc on mate avant de mettre a l'eau. Aussi pas de risque de perdre une pine a l'eau.
3. dans mon cas le mac25 n'a pas de ballast.

Je pars de chez moi mat couché et en moins de 2h je navique a voile.

Le tango

Messages : 37
Date d'inscription : 16/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Zyxies le Lun 31 Oct - 16:13

Le tango a écrit:
Je pars de chez moi mat couché et en moins de 2h je navique a voile.

En plus de la sortie de l'eau. Ça donne quand même 4 à 5h de "gossage" par jour si on sort à journée...

Zyxies

Messages : 647
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par PJ le Lun 31 Oct - 19:20

Ou mais pendant une partie du voyage, le bateau roule à 90 km/h car le but est de faire de la voile à différents endroits. Un week-end sur le fleuve puis on pars pour le Lac St-Jean ou le Lac Champlain, Les Mille-Iles ou la Côte Est, beaucoup plus vite que de s'y rendre par l'eau. C'est une excellente alternative et quand on reviens, on le stationne dans la cour, pas de frais de marina, pas de soucis.

PJ

PJ

Messages : 2097
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Régis le Lun 31 Oct - 20:29

C'est parce que tu veux avoir raison Tango. Pour moi, une mise à l'eau tient compte non seulement du temps de mâtage mais de tous les autres éléments entourant cette opération. Ta façon de raisonner est comme celle d'un cuisinier qui dirait préparer un gateau ça prend 10 minutes et qu'il ne tiendrait pas compte du temps de cuisson. J'imagine que toi tu prépares ça en 5 minutes.

Régis

Messages : 4293
Date d'inscription : 04/01/2011

http://www.hergevoileetpassion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Guy du Farniente le Mar 1 Nov - 9:36

C'est bon d'échanger des expériences différentes. 

Mon premier voilier était un dériveur transportable derrière une Renault 12. Cela démontre que cela date, mais aussi qu'il est important de choisir un bateau que notre véhicule peut tracter confortablement. J'ai fait cela quatre ans et ai pu naviguer sur le fleuve à divers endroits et sur plusieurs lacs, sur semaine c'était rien de le descendre à Laprairie et la fin de semaine faire parfois de la route. Cela a permis de mieux savoir ce qu'on voudrait comme voilier et de savoir ou on le voulait. Je pouvais faire mes pump out à la maison...

La routine était simple. La glacière était remplie à la maison ainsi que tous les effets mis dans le voilier, et hop, vers la mise à l'eau gratuite à l'époque. Comme mes haubans étaient reculés et servaient de pataras, j'avais juste à introduire le pied du mat dans une charnière, j'avais un cordage passé dans la proue qui me permettait de tirer l'étaie, le mat se dressait, je montais sur la cabine à la moitié du montage, une petite poussée et la mat se bloquait, juste à reprendre le mou et mettre ma goupille. J'étais déjà prêt à mettre à l'eau. 

Une fois dans l'eau, juste à rajouter le safran suspendu, baisser la dérive, baisser le pied du moteur, pomper l'essence et le partir. Simple de même. Je disais que cela prenait 15 minutes, mais avec de l'aide; une demi heure...Wink . Cela ne compte pas le temps avec les ouareux que chacune de mes mise à l'eau attiraient à l'époque.

C'était simple, j'ai pas gagné de temps avec le quillard puisqu'il faut préparer le matériel à la maison, faire beaucoup plus de trajet, débarquer le matériel dans de petits chariots à la marina, aller porter l'auto dans le stationnement, aller aux toilettes,  vider l'eau dans l'annexe, parler aux ouareux, se rendre au bateau au mouillage, ranger la glacière dans celle du bateau, mettre le linge dans les chambres et les garde robe, vérifier l'ensemble, établir une navigation en écoutant la météo, faire un brieffing et enfin partir. Dans le fond, cela prenait le même temps. Je le dis au passé parce qu'il semble que beaucoup de municipalités québécoises (aux USA c'est encore gratuit, instantané et facile) veulent notre bien et protéger le patrimoine en en rendant l'accès exorbitant, long, difficile et déplaisant. Il faut aussi maintenant avoir un plan....

J'avais un Siren à l'époque, mais j'ai aussi vendu du McGregor 26 dans ces temps (et les autres) et c'était pas plus compliqué à monter et démonter pour une jeunesse.

Guy du Farniente

Messages : 2037
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Régis le Mar 1 Nov - 23:42

Vous savez il n'est pas nécessaire de posséder un pick-up ou un jeep pour posséder un voilier trailerable conséquent.  Si on reste sur le même plan d'eau dans une même saison, il suffit de louer un pick-up un ou même de le louer avec un chauffeur, dans une cour à bateau. Un ami l'a fait durant des années au début de la saison et à l'automne.  Suffit de mâter à quai  avec la potance de la marina de préférence quand c'est possible et non sur le solide,  pour ne pas faire attendre le gars 1 hrs 30 en se grouillant le cul. Car rare sont ceux qui se promènent avec leur voilier même si on les dit transportable. 
Or pour me répéter pas nécessaire d'avoir le gros véhicule.

Régis

Messages : 4293
Date d'inscription : 04/01/2011

http://www.hergevoileetpassion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par plume le Jeu 10 Nov - 9:37

salutation moi avec mon mac 26 x de l'arrivé au quai a la mise a l'eau , 1 hrs et je suis sur l'eau , je ne suis pas un gars qui aime courir  mais efficace, mais j'ai développé une manière et avec mon épouse c'est très rapide  ont a chacun notre fonction et je mate sur le traileur ( plus confortable et sécuritaire a mon avis ) tout en laissent de l’espace pour les autre qui voudrais mettre a l'eau,

plume

Messages : 118
Date d'inscription : 19/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Guy du Farniente le Jeu 10 Nov - 16:59

Une question Plume, est-ce que tu défait juste l'étaie et attache le reste pour le transport ou tu remonte tout chaque fois?

Guy du Farniente

Messages : 2037
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par plume le Mer 30 Nov - 10:04

non je ne démonte que la bôme avec la grande voile qui reste installé sur la bôme , je ne fait que tout attaché , je ne défais que l"étaie, et l'enrouleur est attaché sur le mat

plume

Messages : 118
Date d'inscription : 19/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par tango11 le Jeu 1 Déc - 11:45

Je sors de mon mutisme pour mentionner que mon nom sur ce site est TANGO11 et que LETANGO est un autre membre. Alors prière de faire la distinction.
En ce qui concerne le sujet en cours, j'ai eu dix voiliers dont 6 pouvaient être considérés pouvant prendre la mer car j'exclus  les petits dériveurs. 4 de mes voiliers 'de mer' étaient des dériveurs, transportables sur leur remorque. Le temps de mise à l'eau dépend largement de l'équipement que vous avez et de la facon dont le bateau est gréé. S'il faut enlever /remettre les ridoirs, s'il y a un 'tabernacle', s'il y a un dodger, un bimini, une annexe, s'il faut remplir le frigo ( par rapport à une glacière), s'il faut brancher le pilote auto, installer les défenses... Tout cela s'additionne et finit par être plus long qu'on voudrait. avec de l'aide, cela prend 3/4 hres pour un multi de 27 pi, peut ètre 2-3 hres pour un Mac ( oui , j'en ai eu un pendant quelques mois),
Pour tirer ces bateaux de facon sécuritaire , il faut un pick-up, pour peu que vous avez quelques côtes à monter ( même si vous avez des freins sur la remorque).
Un mot sur les voiliers dit `échouables'. J'ai des voiliers échouables depuis plus de 12 ans et je ne les ai jamais échoués sans surveillance constante: votre voilier repose gentiment sur fond de sable, un cargo passe et dépose votre voilier 10 m plus haut sur la plage! Mème s'il ne pèse qu'une tonne, essayez de le tirer de là! Et que dire s'il y a des marées!
Enfin, je crois bien avoir trouvé le voilier idéal pour mon usage de navigateur solitaire qui cherche la performance et qui est prêt à sacrifier le confort . Et celui-là, je vais pouvoir l'échouer, le tirer sans problème avec ma puissante Corolla, retourner à Tadoussac, le gréer seul en 30 minutes...
https://www.youtube.com/watch?v=THfQgVJ9eTI
https://www.youtube.com/watch?v=YQ7p4muD2Ko
https://www.youtube.com/watch?v=-x-IaHTwqcE

tango11

Messages : 447
Date d'inscription : 02/12/2011

http://navigation-nemo.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat voilier ''weekender''

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum