survie en mer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

survie en mer

Message par capt'n Borgne le Mer 10 Fév - 14:03

Bonjour

intéressant     

capt'n Borgne

Messages : 3
Date d'inscription : 10/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: survie en mer

Message par paulix99 le Mer 10 Fév - 22:28

De prime abord assez fantastique... Mais je demanderais à voir l'efficacité de la patente en utilisation réelle... Il me semble que si c'était aussi simple, les gens ne paieraient pas des milliers de $$ pour des désalinisateurs... Mais bon, je suis sceptique comme Tomas quand il s'agit de trucs miraculeux... ... ...


Dernière édition par paulix99 le Jeu 11 Fév - 10:22, édité 1 fois

_________________
Paul-Alex.
La Bête
Ohlson29

paulix99

Messages : 1943
Date d'inscription : 14/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: survie en mer

Message par Juju le Jeu 11 Fév - 9:46

@ Paul-Alex qui écrivait ...
"Mais bon, je suis septique comme Tomas quand il s'agit de trucs miraculeux"

Vous avez raison d'être sceptique ( tant que vous n'êtes pas septique ).

Le principe n'est pas nouveau ( déhumidificateurs ). Nous en entendons moins parler pour la production d'eau potable parce que moins efficace et plus énergivore, à production équivalente, que les désalinisateurs d'eau. De plus, sa plage de fonctionnement optimale ( condition de température et humidité ) est relativement étroite.

Très intéressant là où il n'y a aucune autre source d'eau à part celle qu'il y a dans l'air. Sur nos bateaux, le désalinisateur sera plus pratique. La nouveauté introduite par ce bidule vient de son format très compact.

Personnellement, j'aimerais, moi-aussi, en voir la démonstration. Si ça marche bien, ça ferait partie intégrante de tout kit de survie.


Dernière édition par Juju le Jeu 11 Fév - 9:57, édité 1 fois

Juju

Messages : 419
Date d'inscription : 25/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: survie en mer

Message par Juju le Jeu 11 Fév - 9:51


 





L'orthographe
Homophones lexicaux




Sceptique et septique

 
Sceptique et septique sont des homophones, c’est-à-dire des mots de même prononciation mais n’ayant pas le même sens.
 
Sceptique peut être nom ou adjectif. Comme nom, ce mot désigne une personne qui pratique le doute systématique ou qui adopte une attitude incrédule à propos d’une question quelconque, entre autres dans le domaine des croyances religieuses. Scepticisme et sceptiquement sont des dérivés de sceptique.
 
Exemples :
 
- Ce sceptique a fait école dans cette faculté; tous ont adopté sa façon de penser.
- Le sceptique, par sa pensée et son doute constant, provoque celui qui a la foi.
 
 
Comme adjectif, sceptique se rapporte à ce qui entretient le doute ou aux personnes qui sont incrédules.
 
Exemples :
 
- Pour certains croyants, la science moderne, par son recours à l’observation et à l’expérimentation, est beaucoup trop sceptique.
- On m’a considéré comme sceptique envers notre pensée politique; pourtant, je n’en ai remis en cause que deux ou trois aspects secondaires.
 
 
Septique est un adjectif qui qualifie ce qui produit la putréfaction ou ce qui présente des germes pathogènes. Il apparaît notamment dans le terme fosse septique, qui désigne une cavité où les déchets naturels sont transformés. Des mots tels que septicité, septicémie, septicémique, antiseptique, antisepsie, aseptique, asepsie, aseptiser, sont des dérivés de septique.
 
Exemples :
 
- Cette levure très septique est utilisée dans l’élaboration de ce vaccin.
- Il a été tué par une fièvre septique.
- Le chat est tombé dans la fosse septique; heureusement, on l’a repêché à temps.
 

Juju

Messages : 419
Date d'inscription : 25/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: survie en mer

Message par PaulK le Jeu 11 Fév - 21:30

Ça peut atteindre .5L par heure, sous quelles conditions? Pendant douze heures? (Puisqu'il a besoin du soleil pour marcher, ça ne sera pas 24h sur 24h.) Combien ça coûte? Est-ce fiable? Fragile?

PaulK

Messages : 63
Date d'inscription : 20/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: survie en mer

Message par Guy du Farniente le Ven 12 Fév - 10:15

Si Nestlé pouvait faire la mise en marché de cela au lieu de convaincre les jeunes que l'eau du Canada n'est pas bonne à moins qu'ils ne l'aient embouteillé et laissé murir quelques mois dans des cannes en plastique. 

Mais le produit, cette bouteille, n'est en vente nulle part et je serais enclin à croire qu'il n'existe même pas. Nous sommes un peu innondés d'idées géniales et les starters ramassent des sommes parfois considérables avec de jolis vidéos de produits qui sont techniquement impossibles à réaliser par des esprits rêveurs qui ramassent la galette...en attendant d'avoir assez de connaissance pour réaliser des choses, celà prends des rêveurs, mais ce ne sont pas tous des Apple ou des entrepreneurs réalistes.

En voici un example de produit irréalisable qui ramasse $$$$$$$$ de grands investisseurs amateurs:

Et si vous laissez les autres vidéos s'enchaîner, vous verrez une panoplie de choses qui ont l'air plus réelles les unes que les autres et qui demandent tous du financement....

Guy du Farniente

Messages : 2037
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: survie en mer

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum