Saguenay-Lac Champlain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saguenay-Lac Champlain

Message par paulix99 le Lun 17 Nov - 11:17

Voilà, mon choix est fait.. J'aurais préféré passer par le large mais trop de contraintes de temps.. Je vais donc remonter le fleuve et passer par les écluses de Chambly.. Retour aux sources, là ou tout à débuté; ca va faire drole de passer par là Smile ! Alors je me demandais, quelles sont les marinas sur le chemin, mouillage, contraintes particulières, il faut prendre en considération que je tire 5 pieds 3 allège, donc un bon 5 pieds 5 ou 6 en charge avec le plein de fuel, les bagages, la bouffe et quelques bières.. Les endroit pas chers ou arreter pour y passer la nuit.. Combien de temps dois-je prévoir pour effectuer la route en prenant en compte que je fais de la voile pour naviguer et non pour arrêter partout... Sauf en cas de morpionnage général, je n’arrêterai que pour la nuit. 

Pour ceux qui vont me dire que ca coute aussi cher de faire cette route que de faire transporter le bateau par camion, je répondrai que je le sais, mais tant qu'à payer, aussi bien avoir du plaisir et découvrir de nouveaux endroits!!!

merci Smile

_________________
Paul-Alex.
La Bête
Ohlson29

paulix99

Messages : 1943
Date d'inscription : 14/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par ghislaincote le Lun 17 Nov - 11:41

Ce sera un chouette voyage ! J'ai fait Lac Champlain - Sept-Îles l'été dernier, donc en sens inverse, et il y a moyen de planifier ses déplacements afin de maximiser les mouillages, et par la fait même économiser beaucoup. De mon côté, je crois qu'un transport par le fleuve est plus économique, bien sûr en autant d'avoir beaucoup de temps et de bien planifier le tout (mouillage, heures des marées, etc.).

Dans le St-Laurent, l'ouvrage "En suivant le St-Laurent" donne de bonnes informations, mais il n'est pas complet. Par exemple, je crois qu'il ne mentionne pas le St-Maurice comme mouillage, et c'est un endroit magnifique où jetez l'ancre et qui donne accès à la ville... Si vous voulez des détails, je pourrai vous faire part de mes arrêts/mouillages entre Sorel et le Saguenay au besoin.

Pour la rivière Richelieu, en partant de St-Paul, je m'étais arrêté au quai de l'écluse de St-Jean-sur-Richelieu pour la nuit (payant), pour ensuite m'arrêter au quai municipal de Mont St-Hilaire (gratuit) et finalement arriver dans les îles de Sorel.

Bon voyage !

ghislaincote

Messages : 34
Date d'inscription : 20/01/2011

http://www.ecomaris.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par paulix99 le Lun 17 Nov - 12:01

Il est cool votre bateau!!! Ca ressemble beaucoup au miens Smile !! Merci pour les info, je continue à me planifier tranquillement, any way, on a un hivers à passer mais au printemps ca devra bouger assez rapidement dès la mise à l'eau à Péribonka car je devrai démater à ce moment.

_________________
Paul-Alex.
La Bête
Ohlson29

paulix99

Messages : 1943
Date d'inscription : 14/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par ghislaincote le Lun 17 Nov - 12:05

Il est aussi possible de démâter à Sorel si tu veux faire le reste du fleuve à voile, juste pour ajouter à tes possibilités Smile

ghislaincote

Messages : 34
Date d'inscription : 20/01/2011

http://www.ecomaris.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par Zyxies le Lun 17 Nov - 12:20

Ouais P-A, démâtes à Sorel voyons! Profites de la belle voile que le Fleuve peut t'offrir. Wink

Pour le temps de remontée, il faudra que tu respectes à la lettre les horaires de marées si tu ne veux pas te faire chier avec un courant de fou en pleine face. SURTOUT dans les rapides Richelieu dans le bout de Neuville où il peut y avoir un courant descendant jusqu'à 7 noeuds. Je dirais qu'en te dépêchant, tu peux prendre environ une semaine pour te rendre à la Rivière Richelieu.

Pour les mouillages, il y en a des maudits beaux. Comme ghislaincote a dit, celui de la St-Maurice (Ile St-Quentin) est à ne pas manquer. Sur le Richelieu, il y a devant la ville de St-Ours où j'aime bien mouiller quand je passe par là.

Zyxies

Messages : 647
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par Régis le Lun 17 Nov - 16:58

Moi P.A je vais comme souvent dire le contraire des autres. Une fois démâter pour le transport à Chicoutimi pas certain que je remâterais pour faire Chicoutimi/Sorel à moins que mâter ton voilier soit une affaire de rien.  De toute façon de Tadoussac à Sorel tu as de forte chance de te taper de toute façon beaucoup de moteur.  Mais comme on dit c'est à toi les oreilles. Pour te faire rire un peu un de nos amis qui va se reconnaître s'il lit ce post à déjà convoyé son voilier avec son ber strappé en dessous. Ainsi il s'évitait un transport sur une remorque pour son ber! Fallait y penser!!!!! Very Happy

Régis

Messages : 4293
Date d'inscription : 04/01/2011

http://www.hergevoileetpassion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par Zyxies le Lun 17 Nov - 17:12

Régis a écrit:Pour te faire rire un peu un de nos amis qui va se reconnaître s'il lit ce post à déjà convoyé son voilier avec son ber strappé en dessous. Ainsi il s'évitait un transport sur une remorque pour son ber! Fallait y penser!!!!! Very Happy

Shocked affraid

Il existe des photos de ça? Vidéo? Témoignage personnel? Reportage à Canal Z ? ...  Exclamation

Zyxies

Messages : 647
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par Régis le Lun 17 Nov - 17:44

Non presque pas de témoin, ns sommes que quelques-un à savoir. Il intervient à l'occasion sur le forum s'il veut vous raconter il le fera! Un pro! P/S ne cherchez pas au lac c'était sur le fleuve.

Régis

Messages : 4293
Date d'inscription : 04/01/2011

http://www.hergevoileetpassion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par Régis le Lun 17 Nov - 20:27

Salut Paul, voici ce qu'un plaisancier du Saguenay vient de m'envoyer pour toi.
Voici  Paulix :
En gros, en amont de Tadoussac,  le fleuve Saint-Laurent a environ 10-15 pieds de profond, sauf dans la voie maritime qui est draguée régulièrement pour 35 pieds de fonds.
 Mets à l’eau au Centre Nautique Saint-Martin.  Ils ont un travel-lift, mais rien pour mâter. Ils soustraitent à un grutier ($$$).  Moi je ne mâterais pas.  Pour la route de New-York en eau douce,  ça vaut pas la peine et ça nuit pour les ponts.  Je laisserais mon mât au lac. Mais bon…
 De La Baie à Tadoussac, tu peux y aller à voiles après être sorti de la baie. Sort de La Baie le long de la rive nord. 2 jours.  Les vents sont dominants arrière et il y a plus de 300 pieds de fonds pas mal partout, même à 20 pieds de la falaise.  Mais c’est pas de la grosse voile.  C’est comme sur un lac.  De Tadoussac à Cap-à- l’Aigle,  du pourrais à la rigueur y aller à voiles, mais c’est très difficile.   T’auras des conditions vraiment marines.  J’y  ai eu du 3 mètres à moutons de face,  30 nœuds, en périphérie de l’ouragan Réal, en convoyant mon 35 pieds alu, avec le mât sur des chaises fabriquées  par un ingénieur.  En dehors du chenal qui n’est pas balisé au début, tu pourrais t’échouer.  C’est une faille géologique qui remonte d’un coup sur le flanc sud.  Les courants de marée sont surprenants.  Ils pourraient te faire échouer si tu relaxes trop.  J’ai déjà passé proche de la toupie à Tadoussac….. trop occupé à prendre des photos…  L
Arrêtes à Cap-à-l’Aigle.  Les services sont passables et  la marina est marine.  Pas de restaurant, mais buanderie, douche, c’est propre.  T’auras UN PEU  de  place pour manœuvrer et il y a de l’eau en masse.
Après Cap-à-l’Aigle, t’es au moteur et t’es régi  par les marées.  Plus tu t’éloignes de la mer, plus les marées sont big.  Vraiment big.  Elles sont maximales à Québec et meurent après Trois-Rivières, dans le lac Saint-Pierre.
Oublie l’Ile aux Coudres.  La marina est à sec!  Vraiment à sec à marée basse.  J’y ai passé ma pire nuit au mouillage.  75 pieds de fonds à 200 pieds du bord sans mon winlass volé par mon skipper en France.  Quand les cargos passent à ½ mille, il y a des trains de vagues de 5 pieds.  Il en passe deux à l’heure. Tu dors pas, tu vérifies si tu chasses, tu lèves l’ancre aux premières lueurs de l’aube et tu décrisses.  C’est carrément dangereux.  Il y avait un tangon, mais je ne suis vraiment pas squatter.  L’Ile aux Coudres est un piège à cons.
Donc, Tadoussac direct Cap-à-l’Aigle.
Après, tu entres dans le domaine de la navigation d’eau douce.  Les marinas sont minuscules, pas de place, et PAS D’EAU.
À Neuville, le village de ma famille,  on a dû se mettre à 5 pour faire tourner mon bateau au quai de service.  Pas de place.  Y’a pas d’eau à marée basse.  Faut pas entrer direct, mais aller vers la bouée avec un bateau dessiné dessus.  Ils l’ont mise à l’eau juste après notre arrivée à marée haute.  On cherchait la bouée, mais elle n’était pas installée.  Par contre,  c’est chic comme dans un hotel de luxe.  Très sympathique. Tous les services.  Beaucoup de courant.  Un énorme angle de crabe en approche.
 Après ça, en remontant,  tu suis les cargos au moteur.  C’est pas facile.  Le chenal est comme un serpent.  Il y a cependant tout plein d’alignements.  Nous, on suivait les cargos.  C’est des pilotes du Saint-Laurent qui sont aux commandes.  Pas des crétins.
À Québec, le  courant de marée descendante fait pencher les grosses bouées et il y a de l’écume en aval des bouées.  Tu remontes pas ça.  Nous on descendait, avec le courant.  Pas mal plus facile.
Saurel.  Là, attention.  Il y a deux marinas. Une avec services montrée dans le Guide du Saint-Laurent.  Ils ont mis un tas de roches en  plein milieu de l’entrée.  L’autre, nouvelle, et juste à côté, ne figure nulle part.  Moi, j’étais en configuration dérive rentrée et safran replié, et j’avais peur. Y’a pas d’eau sur l’approche.  Un chenal compliqué.  Comme  ça, j’avais 2 pieds de tirant d’eau.  C’est de la marde.  Ils vont te demander 20 piasses de dépôt pour ta clef des toilettes et douches.  Mais si tu pars de bonne heure, le préposé va prendre ta clef et attendre que tu sois pas loin du tas de roches dans le milieu de l’entrée pour se présenter sur le quai et t’offrir le 20 piasses de remboursement du dépôt!
Bon voyage.  Il te faudra un équipier pour les écluses.  Il faut une personne pour barrer (sinon un auto-pilote), et une autre pour les cartes, le GPS et les jumelles pour les bouées.  Évite les équipières qui n’ont pas souffert un peu….
S’il pleut ou si il y a de la brume, t’es en danger.  Il y a toujours un cargo en vue- ou non- et tu peux pas sortir du chenal.
Un voyage au moteur.
 Je te suggère un gars habitué comme équipier pour l’aller jusqu’à Saurel.  Pour la suite tu seras O.K., t’auras appris.
Un homme averti en vaut deux!
 

P.S.  Les Iles-de-la-Madeleine, t’aimes pas ça?

Régis

Messages : 4293
Date d'inscription : 04/01/2011

http://www.hergevoileetpassion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par PJ le Lun 17 Nov - 21:24

C'est une vision de la navigation sur le fleuve assez proche de la réalité, pas de place pas d'eau...Il y a quelques autres ports d'attache en route . Sur le Saguenay il faut arrêter à L'anse St-Jean, plein d'eau et de place et à une petite journée de Chicoutimi. Ensuite bien sur Tadousac et Cap-à-l'Aigle, incontournables car les seuls arrêts possible dans le coin. 

Ensuite on a un choix, passer par la rive sud ou nord. Si tu veux te taper Québec d'un trait la Rive Nord et l'option plus directe mais par la rive sud, il y a des arrêts possible à St-Jean Port-Joli et Berthier -sur-Mer. Dans les 2 cas ça rentre pas à marée basse mais une fois en dedans, tu te trouve un trou dans la vase.

Un peu plus loin il y a Sait-Laurent sur l'Ile d'Orléans, un de mes arrêts préféré. Puis Québec, t'as 3 choix , Lévis, Vieux Port et le Yacht Club. Ensuite Neuville puis Portneuf, je vais à Portneuf pour les raison qu'on a donné, il y a de l'eau et de la place en masse.

Ensuite Trois Rivières, de l'eau et beaucoup de place, tu peux y démater il y a une potence et tu es près de Sorel. Ensuite tu mouilles dans les Iles de Sorel car moi non plus je suis pas capable d'entrer  à la marina de Sorel, ensuite le Richelieu avec le mat couché. Tu peux rematter à St-Paul ou à Gaines, à Rouses Point une fois passé les ponts.

PJ

PJ

Messages : 2097
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par paulix99 le Lun 17 Nov - 21:53

Ouais.. A ce que je peux lire, ce n,est pas une route facile... Je me demande si le jeux en vaut la chandelle, d un coté, je me dis que ces conditions feront de moi  un meilleur marin... Je n'ai jamais caché que je vais finir par partir au loin alors un peu de misère noire ne peux pas faire de mal...

_________________
Paul-Alex.
La Bête
Ohlson29

paulix99

Messages : 1943
Date d'inscription : 14/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par ghislaincote le Lun 17 Nov - 22:11

En fait, c'est une route vraiment agréable, mais dans l'autre sens, soit avec le courant du fleuve. À contre-courant, il faut s'attendre à faire beaucoup de près, ou de faire comme nous avons fait il y a quelques années et naviguer lorsqu'il ne fait pas beau (vents de l'Est). On devait ramener un voilier à Montréal après une escapade aux Iles, et ça a été bien plaisant. Je comprends par contre les gens de Montréal qui laissent leur voilier à Rimouski, Gaspé ou Sept-Îles pour ne pas refaire ce trajet chaque année. Une fois, ce n'est pas la fin du monde (et même agréable) à mon avis...

ghislaincote

Messages : 34
Date d'inscription : 20/01/2011

http://www.ecomaris.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par PJ le Lun 17 Nov - 22:12

Ton trajet est difficile parce que entre autre, tu remontes le courant contre les vents dominants. Au moins quand je vais en vacances sur le fleuve, je descends d'abord et apprécie la vitesse et le vent portant, en remontant je multiplie les escales car il y a plus de moteur et moins de vitesse. Ton plus grand risque selon moi est que tu n'as pas de radar, il faudra bien choisir sa fenêtre entre Tadousac et l'Ile aux Coudres, il serait préférable de passer sur la rive sud ou il y a beaucoup moins de risques de brume.

Puisque tu dois transporter ton bateau sur la route pour sortir du lac, pourquoi ne fais-tu pas le trajet sur route jusqu'au lac ?

PJ

PJ

Messages : 2097
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par Zyxies le Lun 17 Nov - 22:24

Depuis que je suis tout petit, j'ai toujours été conditionné à mettre un ratio comme suit : prévoir 3 fois plus de temps pour remonter le fleuve que de le descendre.

Zyxies

Messages : 647
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par paulix99 le Lun 17 Nov - 22:48

Pourquoi? Simplement car j'ai toujours voulu naviguer avec les béluga, que j'ai du temps, un excellent bateau, que ma blonde sera avec moi tout le long du trajet et ca m emmerde profondément de payer 2000$ pour une simple ballade sur la route.. En plus l'idée d arriver à Chambly, là ou tout à commencé m'emballe... Mes amis M'attendrons et on fera la fete sur le quai comme au bon vieux temps donc... Masochiste peut etre, mais assurément pas pire que de naviguer de nuit sur le lac pas 25 noeuds dans une vague de merde à racler le fond... Le Lac Champlain n'est qu'un préambule à la suite prévue pour mai 2017 donc... Aussi bien y aller à fond non?

J'aurai un ais à bord, mais pas de radar.

_________________
Paul-Alex.
La Bête
Ohlson29

paulix99

Messages : 1943
Date d'inscription : 14/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par Zyxies le Lun 17 Nov - 23:12

Je te comprends totalement dans ton trip Paulix. 

Mais attends toi à travailler Wink

Zyxies

Messages : 647
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par PJ le Mar 18 Nov - 7:11

Je te comprends, je ferais de même si j!avais le temps. Le paradis des bélugas c!est à Cap a l'Aigle, planifie y passer quelques jours pour profiter du plan d'eau et choisir ta journée car le prochain passage est le plus complexe de tout ton voyage.


PJ

Messages : 2097
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par tango11 le Mar 18 Nov - 11:42

Paulix, ceci ne répondra pas vraiment à ta question , car je ne me souviens pas d'avoir remonté le fleuve complètement à la voile. J’ai fait le trajet Montréal- Bas-du-fleuve et retour environ 30 fois depuis 1975, avec un quillard de 25 pi (moteur 6hp) puis un de 31 pi ( tirant d’eau 5 ½ pi diesel 18hp)) et enfin  un cata de 27 pi.
J’entends et je lis toutes sortes de commentaires qui ne me semblent pas toujours à propos et je vais donner ici les résultats de mon expérience.
Le genre  de navigation sur le fleuve varie en fonction  des sections suivantes. 1- Mtl –Portneuf (Rapides Richelieu) 2- Portneuf- Tadoussac, 3- aval de Tadoussac, que je ne vais pas commenter ici .
1-      Entre Mtl et Portneuf, le courant est  unidirectionnel à environ 2 nds  et comme la largeur navigable est  très étroite entre sorel et  Portneuf , ce n’est pas possible de remonter à voile ( sauf vent N ou E, mais alors ca brasse). NB en arrivant  de Qué à Portneuf à la fin du montant, on peut profiter d’un courant favorable de 1-2 nds jusqu’à  Batiscan ( oui-oui, remonter les rapides avec un courant favorable ).
2-      Entre Porneuf et Tadoussac, en navigant correctement avec les marées, on profite d’un courant  favorable de 2-3 nds pendant env 7 hres* en descendant et jusqu’à 10 hres* en remontant avec  un courant favorable d’environ 2 nds : c’est  pourquoi je fais la même distance en montant et en descendant, et avec les mêmes étapes si je le souhaite. Il faut comprendre que je navigue pas seulement à la voile : si le vent est faible ou contraire, je n’hésite pas à faire ronronner la bête.
Mes étapes habituelles sont :   pour faire Qué/ Cap-à l’Aigle  ( 71 mi) il ne faut pas traîner en chemin et refouler  d’au moins une heure en partant de Qué. Pour remonter, C-à- l’A  / Qué, à moins d’avoir un vent favorable, se résigner à faire ronronner la bête pendant 9-10 hres). Le mouillage à L’Ile-aux-Coudres  n’est pas facile et, -à moins d’assurer une veille constante-, je ne recommande pas. J’ai déjà failli perdre mon bateau à cet endroit. Une autre possibilité est de passer par le sud, avec arrêt à St-Jean-Port-Joli ( 45-mi de Qué), mais  pour entrer, il faut attendre 2 hres après la basse mer ( à moins d’avoir un trimaran). Cet endroit est une étape très agréable. L’étape suivante , en descendant , peut-être Cap-à l’Aigle en passant par la taverse St-Roch , ou Rivière –du-Loup. Le retour s’effectue de la même facon. Je ne parle ici  pas de l’entrée à Tadoussac. Il y a possibilité de mouillage à St-Irénée, charmant endroit mais pas très sécuritaire.
Pour ma part, comme j’ai fait tous ces endroits plusieurs fois et  à moins de vouloir faire du tourisme, je fais Qué /C-à-l’A ou Qué/ St-Jean-P-J  / C-à-l’A et ensuite C-à l’A/Tad ( 38 mi). Donc  de 2 à 3 jours suivant le trajet pour faire Que-Tad. Pour le retour, mêmes étapes et encore 2-3 jours.  Pour remonter à partir de Qué, je mouille  dans la rivière Batiscan ( env 45 mi), ou dans le St-Maurice . L’étape suivante me mène chez moi à 18 mi de Mtl.
Je ne commenterai pas le Richelieu que je n’ai pas fait depuis 20 ans car trop de choses ont changé depuis, mais à l’époque, je me rendais de St-Ours  à la sortie des écluses à St-Jean en 1 journée, mais je ne crois pas que ce soit possible aujourd’hui.
 
* à un endroit fixe, les marées durent +/- 6 hres . Si vous vous déplacez vers l’amont, la marée haute à votre point d’arrivée sera plus tardive qu’à votre point de départ, c’est pourquoi ‘votre ‘ marée dure plus de 6 hres. Vers l’aval, on ‘force ‘ un peu la marée –jusqu’à  environ 2 hres.

tango11

Messages : 447
Date d'inscription : 02/12/2011

http://navigation-nemo.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par Régis le Mar 18 Nov - 13:12

Bon expose Tango II et comme complément Paul achète ceci que mon copain Denis m'a conseillé un jour!

Régis

Messages : 4293
Date d'inscription : 04/01/2011

http://www.hergevoileetpassion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par paulix99 le Mar 18 Nov - 13:17

Réaliste ou pas? Voici ce qui me branche comme route.

Jusqu'à Tadoussac pas de troubles. Je ferai au jour le jour avec un arret a Ste rose du nord pour manger des frites et car j'aime l'endroit. 

De Tadoussac: direction 3 pistoles... Pour me payer une petite traversée avec le courant et faire de la voile et pour y boire une 3 pistole. A moins que j'aille à Cacouna directement?

3 pistoles direction Rivière du loup, ca sent le fleuve et j'aime ca... Amoins que l'étape soit trop longue et que j'arrete à l'ile verte???

Rivière du loup-La malbaie, encore une fois j'adore cette place (Étape trop longue ou pas? )

La Malbaie-La pocatiere ou encore Rivière Ouelle?

La pocatière direction Montmagny..

Ensuite j'ai moins d'intérets pour les endroits ou arreter... je ne sais plus...

Pensez-vous qu'en alternant la route nord et la sud comme ca ca pourrait etre viable? Je me dis qu'en naviguant de la sorte, je pourrai faire plus de travers et moins de près.. Mon bateau étant vraiment à sa meilleur allure..

Vous en pensez quoi?

_________________
Paul-Alex.
La Bête
Ohlson29

paulix99

Messages : 1943
Date d'inscription : 14/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par tango11 le Mar 18 Nov - 14:27

Remonter le fleuve en traversant pour avoir des vents plus 'portants' est certainement une option envisageable. Le problème que je vois, c'est que tous les endroits mentionnés sauf Cacouna assèchent à marée basse, ce qui n'est pas agréable à l'arrivée. Pour ce qui est de Cacouna, il y a quelques années, il fallait demander l'autorisation pour aller y mouiller ( hors de portée des cargos, évidemment), et je me demande si ce n'est pas plus strict aujourd'hui avec les histoires de transport de pétrole. En préparant soigneusement le voyage, il est peut-être envisageable de mouiller sous le vent de certaines îles, ce que j'ai fait à quelques reprises, mais cela enlève du charme au voyage.

tango11

Messages : 447
Date d'inscription : 02/12/2011

http://navigation-nemo.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par letrusquin le Mer 19 Nov - 9:34

Bonjour,

Voilà un sujet intéressant! Moi, c'est la route inverse que je voudrais faire! Lac Champlain, Saguenay Very Happy

letrusquin

Messages : 721
Date d'inscription : 07/01/2011

http://www.letrusquin.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par Phil KK8.5 le Sam 22 Nov - 19:59

Régis a écrit:Bon expose Tango II et comme complément Paul achète ceci que mon copain Denis m'a conseillé un jour!
J'ai aidé un ami à ramener son Mirage 29 de Neuville à Baie-Comeau en septembre,ce livre m'a été bien utile.Le trajet,Neuville,Berthier sur Mer,Cap à l'aigle,Grande Bergeronnes,Rimouski,B.-C. Quel plaisir que de faire du douze nds à la voile avec un 29 à la Traverse St-Roch.Je crois que la peine à monter est facilement oublié lorsque l'on descend.Un point qui est important pour moi,c'est d'étudier sur carte le trajet prévu à la veille de chaque départ.

Phil KK8.5

Messages : 217
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saguenay-Lac Champlain

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum