Gelcoat: compound, cirage et épaisseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gelcoat: compound, cirage et épaisseur

Message par Louis Ariel le Mar 13 Mai - 8:06

Le bleu de la coque est très oxydé, cependant avec un compound, un poli et un cirage, je suis capable de refaire briller le tout, comme le montre la photo suivante:



De loin avec le bon angle elle est jolie mon Ariel:



Mais, y'a toujours un mais, les anciens proprios avaient utilisé du PoliGlow et il en reste encore des traces:





On voit aussi beaucoup de petites craquelures. C'est un signe de quoi? 

De plus, à certains plus qu'à d'autres, on voit comme une sorte de quadrillage sur une grande partie, est-ce que le gelcoat est rendu trop mince et on appercoit la fibre de verre en dessous???

Je crois que je n'aurai pas le choix de faire une grosse de sablage et peut-être refaire une peinture. Vos opinions d'expert sont appréciés.


Dernière édition par Louis Ariel le Mar 13 Mai - 8:09, édité 1 fois (Raison : Ajout)

Louis Ariel

Messages : 544
Date d'inscription : 07/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gelcoat: compound, cirage et épaisseur

Message par paulix99 le Mar 13 Mai - 8:38

Arrêtes de polir, tu défonces... Les craquelures c'est le gel coat qui craque... bref, grosse job en vue..

_________________
Paul-Alex.
La Bête
Ohlson29

paulix99

Messages : 1943
Date d'inscription : 14/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gelcoat: compound, cirage et épaisseur

Message par Louis Ariel le Mar 13 Mai - 8:44

ok, merci Paulix, c'est ce que je pensais.

Louis Ariel

Messages : 544
Date d'inscription : 07/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gelcoat: compound, cirage et épaisseur

Message par Guy du Farniente le Mar 13 Mai - 8:52

Mais il est magnifique ce bateau.

Le gelcoat sèche et s'amincit avec le temps. Les craquelures en sont la conséquence rendant cette mince couche plus sensible aux chocs et stress. Ta coque est magnifique si elle est originale.

Il y a moyen de tricher et retravailler le gelcoat en sablant un peu et en rappliquer par dessus. Avec le temps et un airbrush (pas obligé), ces traces deviennent indécelable. Mais pour les coques colorées, c'est presqu'impossible, c'est pourquoi souvent une coque colorée était dévaluée, les réparations y sont de l'artisanat de haut niveau. 

Pour la perfection boulle de billard, une abrasion totale et un nouveau recouvrement pourra seul satisfaire le perfectionniste. Un nouveau gelcoat, le spectaculaitre AlGrip ou une peinture réussie, mais vu ton niveau critique, faudrait une application au fusil.

Je serais fiers d'avoir une coque si belle et avec des traces prouvant qu'elle est quand même d'origine. C'est au détail que cela se voit.

Guy du Farniente

Messages : 2037
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gelcoat: compound, cirage et épaisseur

Message par Louis Ariel le Mar 13 Mai - 9:10

Merci Guy, la seul chose que je reproche aux anciens proprios est le PoliGlow. Autrement, ils ont fait une bonne job et je tente de continuer. 

Si je me rends au sablage, je vais lui faire un AwlGrip au fusil, l'essentiel du travail sera fait (préparation). Je compte le faire moi-même et même si c'est pas parfait, ce sera mieux. Elle est jolie en ce moment car fraichement maquillée mais l'oxydation ressort très rapidement.

Je dois aussi m'attaquer au gelcoat beige du cockpit qui est farineux.


Dernière édition par Louis Ariel le Mar 13 Mai - 9:13, édité 1 fois (Raison : Correctifs)

Louis Ariel

Messages : 544
Date d'inscription : 07/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gelcoat: compound, cirage et épaisseur

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum