Pavillons et Étiquette Maritime.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pavillons et Étiquette Maritime.

Message par Lamaneur le Ven 25 Jan - 18:41

LES PAVILLONS:

Un pavillon se compose des parties suivantes :

a. L’Étoffe (étamine ou nylon)
b. Le Cabillot
c. La Queue !
d. La Gaine
e. La Ralingue
f. Les Coins



Les pavillons sont arborés au moyen de drisse. La partie courante d’une drisse est celle qui fait envoyer le pavillon, tandis que la partie dormante sert à amener le pavillon.

Les parties par lesquelles le pavillon est envoyé et amener sont respectivement maintenues au cabillot et à la queue au moyen d’un nœud d’écoute.

La hauteur d’un pavillon se nomme le guindant et sa longueur le battant.

Pour un pavillon rectangulaire, le rapport entre le guindant et son battant vaut environ 2 sur 3.

Les pavillons se distinguent par leur forme et par leur couleur appropriés dont ils sont composés d’une manière permanente.

Les différents modèles de pavillons sont :
1. Les pavillons rectangulaires
2. Les étendards
3. Les flammes
4. Les pavillons rectangulaires



Le PAVILLON NATIONAL:

Le pavillon national est celui du pays d’enregistrement ou d’immatriculation du navire.
Il doit être arboré de l’aurore au crépuscule :

À bord des navires faisant route;
Navire moteur / voile : à la hampe du pavillon national (mât / plus petit mât) sur l’arrière
Grand voilier : à la corne du grand mât ou à la corne du mât d’artimon (si plus d’un mât) également sur l’arrière

À bord des navires ne faisant pas route(i.e. à quai et au mouillage);
Navire moteur / voile : à la hampe du pavillon national (mât / plus petit mât) sur l’arrière

Si le gréement des navires à voile ne le permet pas (mât sans corne), le pavillon national peut être arboré à la hampe du pavillon national (mât / plus petit mât sur l’arrière) lorsque le voilier fait route.

Aux endroits où le pavillon national doit être arboré, il n’est en aucun cas permis de hisser d’autres pavillons ou flammes (…de pirate, brasserie Molson, Club de Hockey Canadien)

Les navires de plaisance doivent hisser le pavillon national :
À l’entrée et à la sortie d’un port
À l’entrée, à la sortie et durant le séjour dans un port étranger
Les dimanches et les jours de fête légaux
Dans toutes les autres circonstances sur demande de l’autorité portuaire, maritime ou militaire, locale ou étrangère.

p.s. le drapeau ne se hisse qu'à terre ...

LE PAVILLON DE BEAUPRÉ:

Le pavillon de beaupré est un pavillon arborant les couleurs du port d’attache.

Il est porté en même temps que le pavillon national, mais n’est cependant hissé que lorsque le navire est au mouillage ou amarré à quai. Le pavillon de beaupré est amené dès que le navire fait route, soit au moment où l’ancre est remontée ou soit lorsque les amarres sont larguées et que le navire appareille.

Comme son nom l’indique, le pavillon de beaupré est arboré au mât de beaupré sur l’avant.
Le pavillon du pays de destination ou du pays visité :

Lorsque l’on navigue dans des eaux territoriales étrangères ou dans un port étranger, on honore le pays visité en arborant son pavillon national à la vergue ou barre de flèche tribord ou au sommet du grand mât avant, mais cependant jamais au mât arrière, si plus d’un mât.

LE GUIDON DE CLUB:

Le guidon de club est le pavillon du club de plaisance dont le propriétaire est membre. Le guidon de club est toujours arboré au sommet du plus haut mât et en même temps que le pavillon national.

Caractéristiques du guidon de club ;

Dans les guidons de club, on peut apporter des caractéristiques particulières qui indiquent la fonction de commandement d’un membre dans le club dont il fait partie. Ces caractéristiques particulières doivent avoir la forme de boules ?

On ne peut qu’arborer un seul guidon de club, avec ou sans caractéristiques particulières, même si le propriétaire est membre de plusieurs clubs. Dans ce denier cas, il arbore le guidon de club représentant le plus haute fonction.
Si le propriétaire est membre d’un club étranger, il ne peut jamais arborer le pavillon national étranger de ce pays, sous prétexte qu’il arbore le guidon de club étranger.

Le guidon de club est toujours arboré au sommet du plus haut mât et en même temps que le pavillon national.

LE PAVILLON DU PROPRIÉTAIRE:

Le pavillon du propriétaire est arboré à la vergue ou à la barre de flèche bâbord du grand mât avant. Il est hissé en même temps que le pavillon national. Il est arboré que lorsque le propriétaire est à bord. Lors d’une croisière, si le propriétaire s’absente pour une visite de quelques heures à terre, le pavillon demeure arboré. Ce n’est que lorsque le propriétaire quitte pour plus d’une journée que le pavillon est amené… pour n’être à nouveau hissé que lors de son retour à bord !

LE PAVILLON D'UN VISITEUR:

Lorsqu’un personnage important monte à bord (Commodore d’un Yachtclub, le VP d’une association nautique, Pipermen) on l’honore en arborant son pavillon particulier.

Quand le navire se trouve dans un port national, on hisse le pavillon de son invité à la vergue ou à la barre de flèche tribord et celui du propriétaire à la vergue ou à la barre de flèche bâbord.

Si le navire se trouve dans des eaux étrangères, on hisse alors le pavillon du pays visité à la vergue ou à la barre de flèche tribord du mât avant et celui de son invité à la vergue ou à la barre de flèche bâbord du mât avant.

LE PAVILLON DE COMMANDEMENT:

Lorsque plusieurs navires de plaisance font partie d’une même croisière organisée par un club, le bâtiment qui commande toute la flottille peut arborer un pavillon de commandement particulier.

Il peut s’agir :
du pavillon de club, arboré en tête du plus haut mât ou
du pavillon particulier, arboré à la vergue ou à la barre de flèche bâbord du grand mât avant.

LE PAVILLON DE COMPÉTITION :

Lors de régates, on ne peut jamais arborer le pavillon national, ni le guidon de club à moins que la régate ne soit terminée.

Au lieu du guidon de club, on hisse au sommet du grand mât le pavillon de course.

Si lors d’une régate, on hisse le pavillon national et/ou le guidon de club, cela signifie que l’on abandonne la course !

Cela soulève l’ambiguïté et facilite le contrôle du jury, lorsque que d’autre bâtiments suivent les régatiers sans faire partie de la course.

Les régatiers arborent généralement une flamme numérique du code international de signalisation maritime, correspondant à leur classe et arboré en tête de mât le plus haut.

S’ajoute au pavillon de régate, les pavillons de classe et les pavillons de séries correspondant à une subdivision de classe plus spécifique selon le type, la longueur, la jauge, etc. Les pavillons de classe et les ceux de séries s’arborent au pataras.

LE PAVILLON DE PRÉSENCE :

Lorsque le propriétaire est à bord mais ne désire ou ne peut momentanément pas recevoir de visiteurs, il arbore un petit pavillon blanc rectangulaire dans les haubans, à mi hauteur du mât d’artimon. Quand le propriétaire est momentanément absent, on arbore plutôt un petit pavillon bleu.

La nuit, ces pavillons peuvent être remplacés respectivement par un feu blanc ou par un feu bleu. Le pavillon de présence ne peut pas être confondu avec le pavillon particulier, sauf pour les sceptiques !

LES PAVILLONS ROYAUX:

Si une Reine ou un Roi, ainsi qu’un des membres de la Famille Royale, se rendait à bord de votre bâtiment battant pavillon national, vous pouvez arborer le pavillon particulier de cette Royauté au grand mât, seulement si le Souverain vous en donne l’autorisation.
Seuls les pavillons nationaux peuvent être arborés à la hampe de proue (mât de beaupré), au mât de Misène et à la hampe de pavillon national de poupe lorsqu’un des pavillons royaux flotte au grand mât.

LE GRAND PAVOIS:

Le grand pavois consiste en un ou des pavillons nationaux hissés en tête de chaque mât(s), sauf pour celui de beaupré (guidon de Club) et des pavillons du Code International de Signaux. Les pavillons du Code sont hissées de façon à former une ligne ininterrompue depuis l’étrave vers le sommet de chaque mât, sous les pavillons nationaux, et jusqu’au couronnement (poupe).

On peut placer à égale distance, des pavillons nationaux entre les pavillons du code. Il est conseillé de hisser, de l’avant vers l’arrière, tour à tour, deux (2) pavillons carrés et une flamme numérique ou d’aperçue et de veiller à ce qu’il n’y ait pas trois (3) pavillons ayant la même couleur, l’un à côté de l’autre.

Le grand pavois ne peut être hissé qu’à quai ou au mouillage durant :
les jours fériés,
pendant les visites officielles de Souverains ou Chef d’État,
pendant les visites officielles de Yachts de Souverains ou de Chef d’État arborant le pavillon royal ou d’État,
sur demande du Commodore du Yachtclub
lors d’un méchoui bien arrosé

Le petit pavois consiste en un ou des pavillons nationaux hissés en tête de chaque mât(s), sauf pour celui de beaupré (guidon de Club). Le petit pavois sert à remplacer le grand pavois lorsque le navire fait route.

LES PAVILLONS À HONORER :

Lorsqu’on pavoise pour honorer une nation étrangère, on hisse le pavillon national de ce pays au sommet du grand mât, au lieu du pavillon national

LE SALUT:

Le Salut entre bâtiments se fait avec la pavillon national. On amène ce pavillon à mi-drisse et on le garde ainsi jusqu’à ce que l’autre bâtiment ait fait de même, soit répondu au Salut.

Ce n’est que lorsque le navire salué a de nouveau hissé son pavillon à bloc, que le navire qui a salué rehisse son pavillon national.

Toute cette cérémonie s’effectue lors de la rencontre, alors que les deux navires sont en travers l’un de l’autre.

Quand faut-il saluer?

à la rencontre d’un bâtiment de l’État ou la Défense,
à la rencontre d’un navire de plaisance étranger dans les eaux territoriales,
à la rencontre d’un navire de plaisance de la même nationalité en eau étrangère,
quand ça vous tente…

En règle générale;
le plus petit bateau salut le plus grand en premier
un bateau en rattrapant un autre
un navire faisant route sur un navire au mouillage ou ne faisant pas route

En plus du salut habituel avec le pavillon national, on peut hisser les pavillons do code UW signifiant; ‘’Je vous souhaite bon voyage’’ et / ou le salut conventionnel au sifflet consistant en 3 sons prolongées (attendre la réponse consistant en 3 sons prolongées) et suivit d’un son bref (suivi d’une réponse d’un son bref). Cependant, on saluera au sifflet que lorsque le salut au moyen du pavillon national est impossible et ‘’jamais’’ lors de la rencontre d’un bâtiment de l’État ou la Défense.

Un navire qui arbore le pavillon royal ne répond pas à un salut !

LA BERNE :

Les jours de deuil on hisse les pavillons à mi-drisse. Le pavillon national est hissé au 2/3 de la hauteur de la hampe ou du mât. On hisse le pavillon à bloc et ensuite on le rabaisse au 2/3 du mât. Quand on amène le pavillon, on hisse à nouveau à bloc et ensuite on peut amener lentement.

Quand le pavillon national est hissé à mi-drisse, tous les autre pavillons tels que les pavillons particuliers, de propriétaire et de beaupré doivent être également hissés à mi-drisse.

GÉNÉRALITÉS :

On veillera à ce que :

la grandeur du pavillon soit en rapport avec la dimension du bâtiment
le pavillon soit toujours ouvert
le pavillon soit entier et propre
le pavillon ne reste pas hissé la nuit, exception faite pour le guidon de club
le pavillon soit roulé convenablement. On le plie d’abord en deux dans le sens de la longueur, la couleur la plus foncée sur le dessus, et on le roule ensuite vers la gaine
le pavillon soit identifié sur la gaine (nationalité, signalisation… A, B, 1er substitut etc)
le pavillon d’urgence ou de détresse soit facilement accessible
le pavillon du pays visité soit à bord
le pavillon ne traîne pas terre
la drisse ne soit pas trop tendu, car en se mouillant la drisse va se raccourcir et peut endommager mâts et poulies
le pavillon soit considéré comme un symbole important et être respecté par chacun
le pavillon national est votre carte de visite exprimant votre culture nautique,vos sentiments et vos origines.

Des questions ... Very Happy

Lamaneur

Messages : 753
Date d'inscription : 05/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavillons et Étiquette Maritime.

Message par Ancien membre le Ven 25 Jan - 18:50

Tout y est il me semble sauf l'oriflamme(Flamme d'or) qui en fait était une flamme médiévale sous Charlemagne et qui hissé en pleine bataille voulait dire 'pas de quartier' Zigouillez tout les ennemis. Fut porté un temps dans la marine lors d'engagement au combat sur le navire amiral. Les Anglais ennemis naturels des Français détestaient cette flamme qui signifiait la mort pour tous les blessés et prisonniers.

Ancien membre

Messages : 5198
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavillons et Étiquette Maritime.

Message par patrice le Lun 28 Jan - 10:16

Lamaneur a écrit:LES PAVILLONS:

Pour un pavillon rectangulaire, le rapport entre le guindant et son battant vaut environ 2 sur 3.

Les pavillons se distinguent par leur forme et par leur couleur appropriés dont ils sont composés d’une manière permanente.

Les différents modèles de pavillons sont :
1. Les pavillons rectangulaires
2. Les étendards
3. Les flammes
4. Les pavillons rectangulaires





Des questions ... Very Happy

Oui, qu'est ce qui distingue un pavillon rectangulaire No.1 d'un rectangulaire No.4, autre que sa forme Laughing Shocked

patrice

Messages : 523
Date d'inscription : 11/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavillons et Étiquette Maritime.

Message par Ancien membre le Lun 28 Jan - 10:27

J'ai envie de répondre que l'un est triangulaire (C'est un guidon!) et l'autre est rectangulaire(dans ce cas le pavillon Q-couébec, demande de libre pratique) . Mais je doute que ça réponde à ta question. Je crois que les pavillons triangulaires sont soit des flammes (bateaux de guerre) soit des pavillons d'identité du club nautique, du propriétaire , de l'amiral etc... Mais ma connaissance de ces pavillons vient d'une époque ou les marines communiquaient encore par des messages codés sur les mats de pavillons, ou en morse avec des lampes Aldis ... La belle époque de la communication sans fil ! Very Happy

Ancien membre

Messages : 5198
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavillons et Étiquette Maritime.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum