La petite voile à coût abordable?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La petite voile à coût abordable?

Message par Marc le Lun 15 Oct - 18:09

Je jase avec le gérant de sail.

Je leur dit: "ça vous tente pas de vendre des petits voiliers genre deriveurs?"

Gérant: "comme tu as sur le toit de ton auto? Combien ça se vend neuf?"

Moi : " 5999$ dans la plupart des magasins spécialisés"

Gérant: "oublie ça, trop cher, on en vendra pas un ..."

C'est vrai que c'est de l'argent 6000$ pour le commun des mortels mais par exemple un laser 1 s'était pas supposé être le bateau abordable dans les années 70?

Le même laser identique avec peut-être 20 ans déjà sur les petites annonces peut se vendre entre 400$ et 1600$ ça peut se vendre vite si un bon état pour qqun qui connait ça mais aucun néophyte n'en n'achètera probablement car il ne connaisse pas ça, genre si il manque une écoute ou qu'elle est magané il pense que ça va coûter les yeux de la tête...qu'il manque pt des morceaux...

Pourtant si un petit voilier familial vendait neuf le prix d'un kayak de mer, genre entre 2 et 3 k il y aurait des acheteurs à mon avis.

Comment se fait-il que les nouveaux voiliers en plastique de poubelle se vendent encore plus cher qu'un laser 1 neuf? J'aurais cru à priori que ce genre de construction fast food aurait fait baiser les prix?

Où sont les chinois comme des les annexes qui ont fait chuter de façon drastique le prix des annexes en PVC?
avatar
Marc

Messages : 3025
Date d'inscription : 05/01/2011

http://envoilier.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par Régis le Lun 15 Oct - 18:17

La voile abordable ça existes-tu? C'est sur qu'une petite coque de plastic à 6,000$ c'est cher en titi. Le mieux serait de trouver une usine de moulage plastic ici au québec et de faire fabriquer les coques. Pour le reste il doit avoir encore moyen de gréer simplement à peu de frais.
avatar
Régis

Messages : 4313
Date d'inscription : 04/01/2011

http://www.hergevoileetpassion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par Marc le Lun 15 Oct - 18:30

La populace veulent acheter ça au prix de canadien tire en special de la semaine, costco et au pire ikea avec un minimum de gossage (pas tj le minimum de gossage c'est vrai chez ikea !) Smile

Faut que ce soit abordable, clé en main et démocratisé comme l'a été ces dernières années le kayak par exemple.

Surtout, c'est pas vrai que ça prends un cours de 3 fin de semaines pour partir en dériveur! Quelques notions de bases et après c'est de la pratique...le gars à pas besoin de connaître toute le terminologie il l'a decouvrera au fur et à mesure, à mon avis.
avatar
Marc

Messages : 3025
Date d'inscription : 05/01/2011

http://envoilier.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par Ancien membre le Lun 15 Oct - 19:22

Régis disait:
La voile abordable ça existes-tu?
Oh que non! Tout au plus un slogan de vendeur de balayeuses défectueuses!...
Mais le problème pour l'achat de dériveurs c'est le marché. Petit marché gros prix.

Ancien membre

Messages : 5198
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le syndrôme de la pizza toute garnie

Message par lamimartin le Lun 15 Oct - 19:31

Marc Évasion a écrit:La populace veulent acheter ça au prix de canadien tire en special de la semaine, costco et au pire ikea avec un minimum de gossage (pas tj le minimum de gossage c'est vrai chez ikea !) Smile

Faut que ce soit abordable, clé en main et démocratisé comme l'a été ces dernières années le kayak par exemple.

Surtout, c'est pas vrai que ça prends un cours de 3 fin de semaines pour partir en dériveur! Quelques notions de bases et après c'est de la pratique...le gars à pas besoin de connaître toute le terminologie il l'a decouvrera au fur et à mesure, à mon avis.

Je suis tout à fait d'accord avec le fait qu'il est possible d'avoir bien du plaisir avec un dériveur moyennant une formation très sommaire. J'ai fait mes premières armes sur un Bombardier Invitation sans aucune formation, juste par instinct. J'ai fait du canot depuis mon enfance et j'étais alors sauveteur de plage... tout ce qui se fait sur ou sous l'eau, je l'ai essayé!

Par contre, question qualité de matériel, on se heurte à deux limites: L'abondance de matériel usagé à prix abordable et au syndrôme de la pizza toute garnie... en voici un exemple:

Le grand public a souvent l'illusion qu'il a le pouvoir d'acheter n'importe quoi à bas prix et de l'utiliser sans effort. Bref, qu'on peut acheter un ordinateur, une voiture ou un voilier comme on commande une pizza toute garnie:


  • Il faut que ce soit PAS CHER
  • Il faut que ce soit CHAUD
  • Il faut que ce soit BON
  • Il faut que ce soit livré EN 30 MINUTES... sinon je ne paie pas.

Ce mythe est très tenace et omniprésent dans le commerce au détail. On a parlé des moteurs hors bord chinois littéralement biodégradables qui suivent cette abobinable tendance du jetable après usage. On compte probablement le nombre de manufacturiers de voiliers canadiens toujours en opération sur une seule main. Les européens et les USA nous balancent de plus en plus des voiliers manufacturés selon des techniques de fabrication de masse permettant un prix de vente alléchant, un look moderne, mais qui rend ces voiliers quasi impossible à réparer en cas de bris majeur.

Il y a des voiliers pour tous les goûts, mais peu de gens sont prêts à investir dans un bateau qui a des chances de durer une quarantaine d'années, voire plus, si on n'est pas certain d'aimer ça ? La qualité a un prix, c'est à contre courant de la culture actuelle.

D'après moi, la réponse c'est l'achat d'un dériveur d'occasion en bon état ou qui peut être remis en état à un coût raisonnable. J'apprécie beaucoup posséder un voilier construit par une compagnie canadienne C&L Boatworks qui existe toujours, a des pièces disponibles et qui manufacture une gamme complète de dériveurs. Ils ont même un agent au Québec ( Folique Nautique) des plus compétents et sympathique. Il est très rassurant de pouvoir les contacter et d'obtenir les pièces sans passer par les douanes ou les cimetières de voiliers. D'après-moi, un manufacturier étranger ou disparu est un obstacle au concept de VOILE ABORDABLE.

La valeur de mon humble Sandpiper 565 de 1983 ne change à peu près pas et pour peu qu'il soit bien entretenu, elle va se maintenir très très longtemps. Par contre, je ne crois pas qu'on peut en dire autant de beaucoup de voiliers tape à l'oeil jetables actuels qui peuvent se briser en deux sur le premier échouage venu. Il me semble improbable qu'ils fêtent un jour leur trentième anniversaire, comme le mien ! On m'en offrirait un que je n'en voudrait pas. J'aime les choses qui sont construites pour durer. J'ai des meubles IKEA qui ont plus de 25 ans... C'est pas toujours nécessaire de faire compliqué et très cher, mais c'est de plus en plus difficile à trouver.
avatar
lamimartin

Messages : 260
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par paulix99 le Lun 15 Oct - 21:08

[quote="Régis"]La voile abordable ça existes-tu?

Réponse a 3 niveaux ici.
A priori je pourrais dire que oui, il y a possibilité de faire de la voile un sport abordable.
Mon cas: pas riche pour 2 cents et pourtant j ai un bateau capable de tenir tete a des engins de 4 voir 5 fois son prix en régate. Le secret, du temps, énormément de temps et toujours du temps... Et de bons marins évidemment!!! Cet hiver, j ai fais fit des chantiers et je fais tout moi meme en consultant a gauche, a droite.. Au final, le travail sera tres tres bien et la bete n aura a envier personne clown ! Autre chose, ne pas bruler d étapes (j en ai brulé une avec le 30 pieds et je m en confaisse)... Plus c est gros, plus c est cher, avec de petites unités, il est possible de faire de la voile pour presque rien ce que j ai fais des années durant.

2e niveau: Non c est pas possible a partir d une certaine grosseur, on doit mettre ou du temps ou de l argent, parfois les 2... Les rénos ca coute cher, les assurances passés 26 pieds, les mécaniques diesel et tout le reste... Si on considere que le temps c est de l argent, alors la, ca devient extreme. Pour moi c est une passion donc réparer est partie prenante du 'trip' et j en assume les frais meme si des fois je trouve que ca dépasse les limittes du raisonnable.

3e ment c est ni mieux ni pire qu'avoir un civic monté, une chevelle ss, un ski doo a 20k ou une voiture neuve ou une fifth weel. Plusieurs de mes amis capotent sur l idée du bateau, pourtant, lorsque l on compare le prix d une moto sport sur une année, on arrive pratiquement a la meme chose considérant tout les tiket que l on attrappes en plus des plaques et de l entretient. Un bateau moteur? meme chose, on doit considérer le gaz. C est donc une question de priorité. Pour moi, pas de maison neuve, pas de voiture de l année, pas de ski doo neuf, simplement de vieilles bebelles qui fonctionnent bien; le voilier est vieux, mais j y met du temps. Question priorité et choix de vie What a Face

Un dériveur a 6k, je trouve ca un brin dispendieux et je ne franchirais pas le pas. mon bon vieux invitation est génial et ca vaut moins de 1500$... Pas achalant surtout qu il ne sert presque jamais, mais il est la et a la disposition de la visite qui l apprécie énormément... faute de laisser partir le monde avec le gros, il reste toujours celui la!!!
avatar
paulix99

Messages : 1943
Date d'inscription : 14/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par lamimartin le Lun 15 Oct - 22:48

[quote="paulix99"]
Régis a écrit:La voile abordable ça existes-tu?

A priori je pourrais dire que oui, il y a possibilité de faire de la voile un sport abordable.
(...)

Non c est pas possible a partir d une certaine grosseur (...) je trouve que ca dépasse les limittes du raisonnable.

C'est ni mieux ni pire qu'avoir un civic monté, une cvelle ss, un ski doo a 20k ou une voiture neuve ou une fifth weel. (...)Pour moi (...)simplement de vieilles bebelles qui fonctionnent bien; le voilier est vieux, mais j y met du temps. Question priorité et choix de vie What a Face

Un dériveur a 6k, je trouve ca un brin dispendieux et je ne franchirais pas le pas. mon bon vieux invitation est génial et ca vaut moins de 1500$... Pas achalant surtout qu il ne sert presque jamais, mais il est la et a la disposition de la visite qui l apprécie énormément... faute de laisser partir le monde avec le gros, il reste toujours celui la!!!

J'abonde dans le même sens. Mon Sandpiper 565, comme ton Invitation, ne me coûte presque rien (assurances et entretien) quand il repose sur sa remorque dans ma cour et il reste accessible pour des réparations. Présentement, il s'adapte à ma disponibilité et limite le temps requis à l'entretien et les réparation par sa proximité. J'arrive assez aisément à réserver des quais en location à la journée ou à la semaine quand je pars en vacances (pour éviter d'avoir à lever et démater à chaque jour).

La location d'un quai et les frais annuels de marina/réparation/hivernage dépassent souvent le prix d'un dériveur flambant neuf !!! La Voile Abordable, c'est possible quand on limite le coût d'opération et d'entretien. Le coût d'achat, financement et assurance est assez prévisible. Ce qui fait exploser le budget, ce sont les incidents imprévus, les voiles et le moteur à remplacer, les frais de marina, etc. Tous ces trucs qui peuvent compromettre une saison de voile. Ces frais explosent littéralement à partir de 26 pieds.

Bref, la VOILE ABORDABLE n'est pas un mythe, mais comme Paulix l'a si bien souligné, ce n'est possible que si on y met le temps requis pour faire le maximum de travaux et de recherches nous mêmes. Plus le voilier est gros, plus celui-ci est utilisé en longue croisière, plus le temps d'entretien, de préparation requis et les coûts augmentent.
avatar
lamimartin

Messages : 260
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par patrice le Mar 16 Oct - 8:19

Salut Marc,

De memoire, il y avait un entreprise en Estrie qui fabriquait des kayak en rotomoulage.

Il y a surement moyen de les rencontrer et voilr avec eu la fesabilité d'une coque genre Laser de cette facon.

Quel serait les couts etc.

Pour l'aquastillage, tu peux surement en evalue la valeur facilement avec des pieces trouvé sur internet.

Il n'y a pas grand chose sur ces betes pour le model de base.

Pour la voile, voir avec ton voilier.
avatar
patrice

Messages : 532
Date d'inscription : 11/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par patrice le Mar 16 Oct - 8:41

Bon

une recherche rapide.

Dimension Kayak

Région
: Estrie
Adresse: 471 Route de Mansonville
Ville: Mansonville, Qc
Code postal: J0E 1X0
Tél.: (450) 292-3574
Url: http://www.dimensionkayak.com




Courriel: info@dimensionkayak.com
Commentaires:
Sans frais: 1-888-884-5925


Sinon

http://www.pelicansport.com/index.php?language=fr&others=aboutpelican

http://www.borealdesign.com/
avatar
patrice

Messages : 532
Date d'inscription : 11/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par Guy du Farniente le Mar 16 Oct - 9:27

Il suffit de refaire la réintroduction du produit en prenant pour example ce qui a marché et marchera toujours:

- Multiplier les points de location où d'accès commun comme au moment où la voile s'est démocratisée; Centres de location, hôtels, plages, parcs, ça prends un bon vendeur avec un système. Je me rappelle, quand j'ai commencé à m'intéresser à la voile, je pouvais en louer partout. Et lâchez-moi le permis et les grades d'école, tout comme les motos marines, les kayaks et autres engins populaires. Le prix est un argument seulement s'il empêche l'accès, tout comme la bicyclette, l'auto, l'avion, le parapente, etc. on fait son choix.

- Je ne pense pas que le prix de la première possétion soit un argument, on peut se trouver un voilier en bas de 500$, et il reste toujours une chance de diffusion accrue pour un produit d'entré le moins cher ou de bas de gamme. Au niveau marketing, pour un succès du moins cher...faut aiguiser son crayon pour jouer celà en tant que promoteur.

Dans le genre, je me rappelle du Tupper, un voilier rotomoulé en popypropylène minimal qui as eu une grande diffusion; un flotteur, une dérive, trois visses sur un gouvernail et un poteau avec une petite voile latine sous-dimentionnée, Le Laser le suivra et sera plus cher, mais de qualité indéniablement supérieure...ce qui fut très payant et beaucoup plus diffuseur.

Bref, j'écris pas trop, mais en gros; l'accès rime avec accessibilité. En passant, je me cherche un projet.

On pourrait aussi se regrouper et chacun initier un nombre de personne et l'annoncer en tant que groupe dans les médias..., en ce qui a trait aux quillards.

Mais, tant qu'à jouer dans la cohérence, faudrait aussi que des marinas vendent leur salade et décident de faire la promotion du business des instalations nautiques à bon marché et qui rapportent beaucoup à leurs investisseurs. pour supporter les nouveaux intrans.

J'ai fait une approche pour juste proposer gratuitement à ma ville de l'Assomption de faire une base sans équipements dans un parc existant avec un quaie déjà payé pour du canot kayak et je suis pris dans un fourbi administratif...si je m'en sort, il y aurait de l'espoir au niveau municipal pour les riverains et le récréo-touristique. C'est drôle, j'ai justement participé à une discution touchant au récréotouristique de la municipalité de Vergennes aux États-Unis....ça avait l'air simple.

Guy du Farniente
avatar
Guy du Farniente

Messages : 2076
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par tango11 le Mar 16 Oct - 9:46

Dans le ' coût ', il faut compter la dépense en temps et la facilité de gréement. Vous arrivez à un cours d'eau avec un kayac, ou une chaloupe à moteur et 3 minutes plus tard, vous naviguez. Le voilier, même le plus simple comme mon Invitation, doit être maté, la voile installée, la dérive, le safran... bref 1/2 heure avant la mise à l'eau et 1/2 hre au retour, et l'Invitation n'a qu'une voile et pas de haubans. De plus, le dériveur peut -et va- chavirer, ce qui ne plait pas à tout le monde. A mon sens , et bien que le prix des dériveurs neufs est stratosphérique ( pour 6000$, tu as un petit quillard habitable en bon état), le coût n'est pas le seul obstacle à la popularité de la voile
avatar
tango11

Messages : 459
Date d'inscription : 02/12/2011

http://navigation-nemo.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par paulix99 le Mar 16 Oct - 11:25

tango11 a écrit: le coût n'est pas le seul obstacle à la popularité de la voile



Totalement en accord la dessu! Je pense que si les médias offraient plus de visibilité a ce sport ce serait drolement plus populaire, le hockey c est bien beau mais tout de meme, puis quoi qu on se dise, le hockey ca coute un max en temps et en argent aussi...... Et c est immensément populaire ici.

Dans les journaux la québec st-malo apparait en petit, on en parles presque pas... George Leblanc a été ridiculisé plus d une fois dans ces meme médias et pourtant c est un grand marin... Pour ce qui est du reste, beaucoup de travail reste a faire pour populariser ce sport et je penses que c est a chacun de nous de faire notre part et de faire découvrir ca a des petits nouveaux.. Marc d Évasion fait beaucoup dans ce sens et si la moitié des voileux du québec s impliquaient comme lui, peut etre aurions nous meilleure presse. C'est certain qu il va falloir agir pour populariser la wele, ici, je vois tres peu de jeunes lors des courses et dans les marinas. Nous sommes quelque uns, mais la moyenne d age se situe pas mal plus dans les 50 ans et plus... Je ne sais pas de quoi aurra l air la communauté de voileux dans 15 ans ici, mais ca s annonce pas mal tranquille de ce coté Sad... Du coté des moteux, on dirait qu il y en a de plus en plus par contre...

Question de couts, je n y crois pas; simplement une question de culture. Une bonne chose par contre c est que les évenements de grands voilier attire beaucoup de monde et les gens sont curieux face a la voile.. Combien de fois je me suis fais poser des questions sur le bateau lorsqu a quai? Ca arrive régulierement!!! Souvent le monde te demandes: c es-tu bien compliqué? Plusieurs personnes nayant jamais embarqués sur un voilier ont faient un tour de bete durant l été et certains ont memes jurés qu ils finiraient par s en acheter un!! Bref ca commence comme ca puis ca devient un passion incurable!!!
avatar
paulix99

Messages : 1943
Date d'inscription : 14/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par Ancien membre le Mar 16 Oct - 14:00

Pas juste les médias en fait. La France de la fin des années 50 était comme le Québec question voile. Mais les autorité ont compris vite (grace à Tabarli et quelques autres) le potentiel économique de ce loisir. Les autorités françaises ont favorisé l'expansion de la voile par l'installation d'infrastructures(ports de plaisance, infrastructures nautiques, en aidant par des lois les industries lié à ce sport, en favorisant l'émulation entre les communautés locales et en préservant le milieu marin et son accessibilité par la fameuse loi du littoral. Idem à l'école ou le sport de voile est encouragé par des camps de voiles, de la formation et un support conséquent. A côté de ça, ici seules les activités commerciales ont été considérées, les quais et petits ports du fleuve abandonnés et les communautés laissées à elles mêmes au nom de je ne sait trop quelles argumentations économiques boiteuses. Même les chantiers navals vivotent et meurent doucement ici. Alors pour la voile, on pic pic... c'est sur!

Ancien membre

Messages : 5198
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par Guy du Farniente le Mar 16 Oct - 14:19

Parfaitement, on as eu la chance d'avoir de nombreux chantiers au Québec, on a même été le plus grand constructeur de bateaux au monde dans un loingtain passé, c'était logique et normal vu notre géographie. Dans notree monde moderne, les banques et les gouvernements qui n'ont pas vu l'opportunité les ont pratiquement fermés. Les gouvernements en mettant des subventions ailleurs, les dégraivements fiscaux..ailleur où devrais-je dire, à qui... pour plutôt appuyer et financer l'exportation de nos expertises et matières premières au lieu d'appuyer des efforts concertés sur des miser sur les marchés internationaux.

On a eu des coureurs qui se sont illustrés au nom de d'autres pays tellement qu'il a peu de soutiens ici. On s'est battu pour avoir quelques filets de nouvelles dans les journaux et magazines et quand on laisse tomber la pression sur les médias, ça tombe immédiatement. Les québécois continuent à naviguer en grand nombre, mais...

Seul les gros regroupements peuvent pratiquer un lobbying pour la plaisance, comme les écoles de voile auprès des assureurs, l'AMQ Association des constructeurs et .... à qui l'on doirt probablement l'exention de quelque permis que ce soit pour conduire une embarquation moteur louée, ici, c'est le lobbying qui fonctionne, et il faut s'enregistrer pour celà...

Guy du Farniente
avatar
Guy du Farniente

Messages : 2076
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par Marc le Mer 17 Oct - 11:01

CL boatwork font de forts jolies bateaux, j'ai un petit CL 11 mais il se fait manger tout rond par les nouveaux design de dériveurs en plastique de poubelle...qui se vendent une fortune soit dit en passant ! Pas mal plus que le 6000$ pour un laser 1 de base...genre dans les 10k facile avec une remorque.

Comment CL font pour rester en opération ? Il me semble qu'il ne font plus de sandpiper et un CL 11 c'est aussi dans les 6 000$ neufs et plus selon les options (faut pas oublier 15% de taxes aussi!) est-ce qu'ils en vendent encore beaucoup neuf?

C'est vrai que ce voilier peut aussi servir de chaloupe à moteur ou à rames dans le fond...le gars qui veut pas mettre le mat il est pas obligé, c'est un peu pour ça que je l'ai acheté d'ailleur...je voulais aussi m'en servir comme annexe.

Pour laser je comprends, c'est une classe de compétition tu ne peux même pas acheter la moindre petite bebelles autre que la pièce originale car le bateau est disqualifié (pour ceux qui font de la régate!)
avatar
Marc

Messages : 3025
Date d'inscription : 05/01/2011

http://envoilier.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite voile à coût abordable?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum